Sous la douche ce matin …

Sous la douche ce matin … je sens l’inspiration venir … je me dis qu’il me manque un papier et un crayon ! Zut, on n’a pas encore inventé de quoi transcrire les pensées en direct quand on veut et d’où on veut … ce serait bien pratique pourtant ! Je commence à écrire un roman dans ma tête … chouette, j’aimerais bien me relire, je trouve ça super intéressant ! Mais les enfants me rappellent à l’ordre : « Maaaamaaaan !!! » Stop ! Finie l’inspiration qui avait pourtant bien commencée ! Alors, je me faufile hors de la douche, j’attrape ma serviette, et hop en un éclair record : je suis sèche et déjà habillée ! Je n’ai pas eu le temps de m’apercevoir que j’étais prête … et je me dis : « il est temps que tu écrives tout ce qui t’es passé par la tête ce matin sous la douche ! » Oui, enfin … quand j’aurais bouclé les 1001 préparatifs du matin pour les enfants et la conduite à l’école !

Et ça y est ! Enfin assise devant mon bureau, prête à vous faire passer tous les messages reçus ce matin par dame Inspiration !

Attention, ça déboule comme ça, sans prévenir, cette phrase sortie des contes pour enfants, et remaniée par dame Inspiration :

« Miroir, mon beau miroir … maison, ma belle maison … Dis-moi qui je suis ! »

Et puis … je vois tout un coup ce tas de linge que je ne voyais plus – ou plutôt ne voulais plus voir ! – depuis une semaine … qui s’amoncelle sur le sol de la salle de bain – vive le panier de linge, déjà plein et resté dans le garage ! – … alors que je prends tranquillement ma douche, enfin presque si je fais abstraction des « Maaaaamans » stridents ! Je rêvais depuis une semaine que le linge sale s’envole comme par magie, ou plutôt que les mains attentionnées de mon homme les ramassent et s’en occupent ! Et je rêve que mon rêve soit deviné comme par enchantement, sans que je ne prononce un mot à son sujet …

Bref ! Tu te reconnais un peu dans mon rêve ? Le rêve de la maison rangée, ordonnée, propre … sans que tu n’aies rien à faire de tout cela …

Et cette phrase qui revient en écho : « Miroir … Maison, ma belle maison … Dis-moi qui je suis ! »

Et là, ça me saute aux yeux : cet inconfort à l’intérieur de moi … le même inconfort que j’ai à regarder ce tas de linge qui s’amoncelle … j’ai toujours été convaincue du lien qui existe entre notre lieu de vie et notre vie, entre notre intérieur et notre intériorité … c’est une évidence ! Et c’est le cœur de ma pratique en Feng-Shui et ce qui donne sens à tous mes accompagnements Rév’élation d’intérieur… et pourtant ! Là encore, comme une fulgurance, comme une nouvelle évidence de la vie pour aller plus loin avec de nouvelles questions :

Certes c’est un miroir, qui me dis qui je suis, mais à quoi me sert-il de le savoir ? 

Certes c’est un miroir, mais au final, est-ce que ça va changer ma vie ? Est-ce que c’est ça qui fait le bonheur ? Depuis quand se regarder dans un miroir rend heureux ? Car si ça ne rend pas heureux, après tout, on s’en fout que ce soit un miroir, non ?!

Alors une autre phrase arrive, comme ça, tranchante comme une réponse évidente :

« Connais-toi toi-même » qui s’en suit de …

« te connaître, c’est apprendre à t’accepter, tel que tu es, à te regarder dans le miroir justement … avec bienveillance envers toi … à t’accueillir, en étant sur un chemin de reconnexion à toi … en découvrant toujours d’avantage tes blocages, pour marcher avec toujours plus de liberté et de légèreté … te connaître, c’est t’aimer … tu n’auras jamais fini, c’est pour ça que tu as besoin de commencer sans plus attendre … et de recommencer chaque jour …  avec douceur et patience, sans rien attendre en retour, juste parce que c’est dans cette Présence à toi que tu découvres et redécouvres sans cesse la source de l’amour … et qu’à l’intérieur, réside ton bonheur … tu vois bien que le bonheur se dessine de tant de couleurs, de tant de matières, de tant de hauts et de bas, qu’il embrasse aussi bien l’ombre que la lumière, qu’il se fout pas mal des vérités auxquelles tu crois, qu’il s’évertue même à être là où tu ne l’attends pas … alors sois juste Présent à toi … et très concrètement, ton « chez toi » est la manifestation de ton intériorité, c’est ton intérieur au sens propre et figuré ! … Ose … Ose le regarder tel qu’il est, avec toutes ses imperfections, et ose l’accepter ainsi ! Puis ose changer ce qui ne te fait pas vibrer « joie » et « en-Vie », et ose utiliser ta tristesse et ta colère comme des ressources nécessaires pour te donner l’énergie de trier, de ranger, de jeter tout ce dont tu n’as plus besoin, reconnaissant pour tout ce que cela t’a apporté pendant des mois, et même des années !

Ose remettre autour de toi, et en toi … ce qui te donne « en-Vie », ce qui te donne « Joie ». Petit pas après petit pas : tout est là. Car tu verras, bien souvent, qu’un « petit rien » fait tout … qu’un « petit rien » change tout !

Tu verras qu’en regardant ton « chez toi », comme dans un miroir, tu découvriras et redécouvriras des nouvelles facettes de toi … celles qui, souvent, te font passer par les larmes avant de t’amener dans la joie … car la lumière ne peut se passer de l’ombre pour être révélée …

Ta maison est celle qui te révèle, elle est aussi celle qui te donne les moyens de mettre en œuvre tout ce dont tu as besoin pour te sentir bien … à l’intérieur ! »

 

Et vive mon tas de linge sale et ma douche en speed ! Un duo éclairant pour faire venir dame Inspiration 😀

Marie-Ange D.

www.revelationdinterieur.com

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Marie-Ange

Diplômée d'Etat d'Architecture Formée en Feng-Shui et Géobiologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :