L’étincelle de Vie qui rallume le feu intérieur

Traversée de déserts, de tunnels, d’eaux troubles : voilà que ces moments que j’ai vécu me font entrevoir aujourd’hui leur richesse. Jamais je n’y aurais pensé ou cru si on me l’avait dit, tandis que je vivais ces épreuves du feu !

Pourtant, il y a eu toutes ces lueurs extérieures qui résonnaient avec mon étincelle de Vie intérieure , même lorsque je la croyais perdue …

Ces personnes inspirantes, ces témoignages marquants de foi en la Vie dans les épreuves, ces rencontres lumineuses, qui ont été comme un miroir pour me faire voir en moi cette petite étincelle .

La Vie est comme un cycle où chaque saison est finalement dans l’ordre des choses … où la mort fait partie de la Vie … et où nous avons besoin de mourir à nous-mêmes pour renaître à nouveau.

Et dans ces périodes d’épreuve, parfois l’hiver fut long, très long, le noir très noir … et le printemps se faisant attendre d’autant plus fleurissant que l’hiver fut long !

Plus ma foi en la Vie fut éprouvée plus elle en fut renforcée, et je sais que ces cycles sont infinis … et que je ne cesse de grandir . Grandir dans l’Amour inconditionnel de la Vie, me reliant à la Source de toute vie, toujours un peu plus.

Et plus je sens que je me rapproche de la Source de l’Amour infini et inconditionnel, plus je me sens petite. Et en même temps de plus en plus immergée et reliée à tout et à tous. Et plus je me sens petite, plus je me sens grande d’être petite 🙂 Halalaaa ça peut paraître bizarre dit comme ça … et en même temps, c’est vraiment ça !

Pour faire un dessin sans dessin, voilà :

C’est comme si un poisson dans l’eau passe d’un bocal à la mer … dans son bocal, il tourne vite en rond, et n’est pas dans son milieu « naturel », il a beau être seul, peut-être « tranquille » dans son bocal, il est aussi coupé des autres, et un peu à l’étroit, il se voit « grand » par rapport au bocal… Alors qu’une fois relâché dans la mer … il fait le grand saut et il retourne dans son milieu naturel. Il devient alors « tout petit » par rapport au monde aquatique qui l’entoure et en même temps, il retrouve toute sa vrai nature, se sent « comme un poisson dans l’eau », immergé par cet océan qui est son origine, sa source …

Vous voyez un peu cette image ? Est-ce qu’elle vous parle ?

J’avais envie de vous partager cela car je prends conscience à quel point j’ai eu besoin de faire le grand saut dans ma vie, de vivre des transitions en passant par des épreuves pour avancer (pas toujours besoin de ces « coups de pieds aux fesses » de la vie… mais bon c’est mon chemin passé et j’en ai eu besoin avant). Aujourd’hui, je continue d’avancer à l’écoute de ma voix intérieure qui prend racine dans la Source de Vie en moi. A la lumière de cette étincelle qui rallume sans cesse mon feu intérieur.

Ce feu qui me permet de brûler en moi tout ce qui a besoin d’être brûlé, de mourir, pour me faire naître à nouveau. Et vivre pleinement au Présent, en Présence .

Si je ne meurs pas à l’ancien, je n’entre pas dans la Vie nouvelle.

Mourir à l’ancien, c’est comme accepter et accueillir toutes ses histoires et blessures passées, sans jugement, c’est accueillir qui je suis pleinement, ce qui est là, en moi.

Mourir à l’ancien, c’est faire le grand saut dans le « vide » du Présent. Ce vide qui peut être rempli à partir du moment où j’accueille ce sentiment de vide … et où je me reconnecte à la Source en moi. Cette Source qui souffle et crée par l’Amour inconditionnel et infini. Est-ce que je choisis de sauter dans cette Présence ? Est-ce que je choisis d’accueillir l’étincelle et de rallumer en moi le Feu ?

Est-ce que je choisis d’entrer dans une nouvelle vie ? Et toi ?

Il n’ a jamais été facile de faire ce saut ! Autant que j’accompagne, je suis aussi accompagnée.

Les personnes qui m’accompagnent sur mon chemin sont celles qui font retentir au plus juste cette « Source » en moi, qui est d’ailleurs ma toute première conseillère. Au fil de mon évolution, les personnes qui m’accompagnent évoluent ou changent aussi, et ma plus grande guidance et conseillère, comme la tienne, comme la vôtre, reste à l’intérieur … là où est la Source de tout Amour, l’Amour inconditionnel et infini, l’Amour créateur !

Pour cela, faites-vous confiance … pour suivre l’appel de votre âme, vos aspirations profondes, et choisir les personnes avec qui vous voulez cheminer, celles qui font « résonner » en vous l’appel de votre âme.

Marie-Ange

Publié par Marie-Ange

Diplômée d'Etat d'Architecture Formée en Feng-Shui et Géobiologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :