Quand tout est masqué à l’extérieur …

Je vous partage l’inspiration du jour :

Quand à l’extérieur, les libertés sont de + en + restreintes
Quand à l’extérieur, les gens finissent par s’habituer de ces privations de libertés, et de ces contraintes,
Quand à l’extérieur, tu crois que tu ne peux rien y faire,
Quand à l’intérieur, tu as envie de crier ta colère

C’est à l’intérieur que tu trouves la solution
Pour transformer, non pas la situation ,
Mais la perception de la situation
Et l’accueil de tes émotions.
.
Quand à l’extérieur, la situation te dépasse,
Quand tu es révolté face à cet endormissement des masses,
Que peux-tu y faire ?
Si tu te dis qu’il n’y a rien à y faire,
Mise à part, partager des infos,
Te faire ta propre opinion,
Si tu te dis que « pousser des coups de gueules »,
ça ne changera pas grand chose,
que ça te prendra toute ton énergie
et t’empêchera d’être épanoui
et même d’avancer …
Alors

Il reste encore …
quelque chose de précieux,
Qui te rendra, crois-moi, plus heureux :
C’est un formidable apprentis-sage,
Qui te dit que la chose qu’il te reste à faire,
C’est de transformer ton monde intérieur.
.
Je me dis qu’il reste encore à …
Me r-éveiller encore +
M’émerveiller toujours +
Oser encore + rayonner
Oser encore + être telle que je suis
Oser encore + propager de l’Amour et de la Beauté
Nous n’emporterons pas l’extérieur dans la tombe …
Nous n’emporterons pas l’extérieur de l’autre côté …
La vie d’après, elle commence ici
La vie d’après, elle est à l’intérieur, juste ici,
Dès lors qu’on se r-éveille et la choisit
Elle est dans la Présence à ce qui est de plus grand et éternel :
L’Amour inconditionnel.
C’est tout simple,
C’est si simple
Qu’on l’a oublié
Qu’on a rendu tout compliqué
C’est aussi simple qu’un bébé
C’est aussi simple qu’un sourire
C’est aussi simple que de s’émerveiller.
Revenir à la simplicité.
Revenir à l’Humanité.
.
Quand l’extérieur te dira je ne sais quoi
De tout ça,
Te prendra peut être pour ceci ou pour cela,
D’être un doux fou, un bizounours, ou je ne sais quoi,
Qu’importe ?! …
Car je ne l’emporterait pas avec moi !
A la fin , ce n’est pas ce qui restera !
A la fin … si tu savais !
Tu comprendrais qu’il est temps
De cultiver ton intérieur
Dès à présent
Pour qu’y fleurisse ton bonheur
Que nul ne peut t’enlever
Dont personne ne peut te priver
Là où fleurit la vraie liberté
.
Si l’extérieur te fait mal,
Si la peur te rattrape,
Si le doute t’attaque,
Rappelle-toi
Qu’il y a en toi
Cette lumière d’éternité
Que tu retrouves dans la simplicité
D’un sourire donné
D’un regard émerveillé
De la simple présence partagée
De paroles écoutée
De gestes d’affection posés …
Et de toute ta créativité
Que tu peux explorer.
Ses horizons sont si variés
A l’infini ils peuvent se multiplier !
.
Hauts les cœurs
Regardons à l’intérieur
Pour ouvrir des horizons à l’extérieur
Quand tout semble masqué !!!
.
Marie-Ange D.
10/09/20

Publié par Marie-Ange

Diplômée d'Etat d'Architecture Formée en Feng-Shui et Géobiologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :